J’ai testé la Maison PIC à Valence, coup de coeur 2014!

anne-sophie-pic

Un dîner chez Anne sophie Pic est forcément un dîner mémorable. Si on ajoute une nuit dans une belle chambre et un copieux petit déjeuner en compagnie d’amis on rend la date inoubliable…en plus c’était mon anniversaire!

Du champagne à notre arrivée (à 15H quand même) accompagné d’un entremet chocolat poires jusqu’à la madeleine au citron du lendemain matin et des biscuits  offerts pour la route du retour , nous savions que le moment était à savourer dans tous les sens du terme.

Comme il se doit des petites mises en bouche ouvrent le bal: une guimauve à la cacahuète , une boule aux escargots et aux herbes fraîches à croquer délicatement, et une petite mousse  au foie gras. Nous choisissons une coupe de champagne rosé tout en examinant la très belle carte d’Anne Sophie PIC, un jeu de cartes aux couleurs féminines. Tous les plats sont détaillés et le mot d’accueil explique que les 5 sens nous serviront à apprécier ce dîner .

IMG_0013

Nous choisissons le Menu Essentiel soit 9 plats.

Le premier plat fût mon préféré tant au niveau des odeurs que des textures: les oursins violets.

oursins

Un accord oursin oseille servi glacé, une acidité herbacée en bouche très particulière,une crème infusée au sobacha (des graines de sarrasin torréfiées) et le jaune d’oeuf pour lier  toutes ces saveurs voilà quelque chose que je n’oublierai pas! J’en ai encore l’eau à la bouche en le décrivant.

Nous aurons en suivant l’huître Gillardeau comme un Irish Coffee, Anne Sophie Pic travaille avec avec le créateur de l’Arbre à café: Hippolyte Courty. Je ne suis pas fan de café mais je reconnais la finesse de ce plat tout en en associations équilibrées avec des épices comme la réglisse et la badiane.

La betterave et le café des monts Amavo: là encore même si je ne suis pas du tout adepte du café , ce plat signature est unique , j’ai adoré les betteraves jaunes crémeuses, produit que je ne connaissais pas.

Les berlingots au chèvre de Banon : le banon est un fromage de chèvre des Alpes de Haute Provence servi avec un jus de cresson et des pousses acidulées toutes en parfum (Anne sophie PIC travaille avec un Nez Philippe Bousseton).

La Langoustine au casier, pomme verte, feuille de cannelier et anis vert(ce plat fait hommage à la Réunion, la feuille de cannelier a des saveurs encore une fois herbacées qui demande des accords puissants .)

Le plat le plus surprenant en terme de mise en scène fût sans conteste la Saint Jacques de Normandie cuite dans une noix de coco découpée (sans la peau) par le maître d’hôtel sous nos yeux ,bien sûr on ne peut pas manger toute la noix de coco ce n’est pas l’interêt du plat. L’alliance terre/ mer voulue par la chef est bien représentée également avec la truffe blanche qui apporte sa force à ce plat. La saint Jacques est cuite dans l’eau de coco. Surprenant!

Ensuite le rouget de Méditerranée au  safran et à l’Amaretto puis nous avons choisi le boeuf de l’Aubrac au poivre millésime.

L’association la plus surprenante de ce dîner fût le Brie de Meaux à la vanille Bourbon, un plat que l’on m avait décris de nombreuses fois mais c’est seulement en le goutant qu’on en comprend la subtilité. Un toast au centre d’un petit ramequin avec une préparation fromagère où l’on plonge sa cuillère avec délice lorsque que l’on se rend compte que la vanille a une autre vertu que celle du sucré. Un fromage réinventé vecteur d’émotion, nous sommes bien dans un  3 étoiles .

63772_338400193016941_4300025163420983307_n

En dessert , nous en eûmes plusieurs: j’ai gouté le Millefeuille blanc (un mille feuille revisité à la crème à la vanille de Tahiti , une fine gelée au jasmin et une émulsion au poivre Voatsiperifery : goût floral et d’agrumes)

pdv_lec_anne-sophie_pic_raw-556.eps

Des textures croustillantes et aériennes, léger à souhait!

1920573_338400153016945_2088580981971991656_n

et enfin une belle découverte : le dessert au thé Sencha et au géranium Ross, la présentation superbe! un biscuit blanc japonais, crème glacée et meringue, au centre une préparation fruitée…à se damner!

Belle découverte!

La cuisine de la chef Anne Sophie PIC est douce mais épicée.

Mais n’ayez pas peur tout est dans la subtilité , la vanille par exemple vient juste subjuguer un fromage ou une crème.

Nous ne savons qu’ajouter, tout est beau et bon, une femme chef c’est vraiment incroyable !

Anne- Sophie Pic est venu nous saluer , elle dégage une grande sensibilité et une grande timidité , Bravo Madame!

Nous avons passé un moment INOUBLIABLE!

Le coup de coeur Rose&Romy : les vins conseillés par le sommelier (17 ans de maison ) à savoir un Condrieu et un Côte -Rôtie .

Les +: la perfection dans des produits simples pour tout même pour le petit déjeuner.

Les –: on a bien cherché mais vraiment pour dire quelque chose: un petit peu trop d’émulsions même si c’est là une volonté  assumée pour une cuisine légère.

www.pic-valence.com

pour le Menu Essentiel compter 360 € hors vins .

285 , avenue Victor Hugo 26000 Valence

Qu'en pensez vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s